Espace privé : prochainement disponible

Votre partenaire privilégié pour la recherche contractuelle bilatérale

Présentation

Labellisé par l’Agence Nationale de la Recherche lors du 3ème Appel Carnot, l’Institut Cognition (dispositif Tremplin Carnot) est un Institut National créé pour développer les partenariats recherche/entreprise dans le domaine de la cognition. Créé en 2006, le Label Carnot vise à favoriser le développement des partenariats de recherche et le transfert de technologies entre la recherche publique et les entreprises à travers la recherche contractuelle.

La cognition est l’étude, par un vaste croisement de disciplines (psychologie, neurosciences, biologie, philosophie, linguistique, informatique, mathématiques appliquées, physique), du fonctionnement du cerveau et des capacités humaines à percevoir, agir, communiquer, comprendre, apprendre et interagir.

Or les nouvelles technologies et les services développés dans un très grand nombre de secteurs industriels mettent en jeu des facultés cognitives complexes, sans que ces technologies et services soient nécessairement adaptés aux capacités cognitives humaines.

Construire ensemble l’industrie du futur

L’objectif de l’Institut Cognition (dispositif Tremplin Carnot) est de mettre à disposition des entreprises un portail de compétences leur permettant de mieux prendre en compte les capacités humaines dans le développement de technologies et services innovants, de manière à augmenter ainsi leur potentiel d’innovation et leur compétitivité.

Coordonné par le CNRS, l’Institut Cognition regroupe 14 laboratoires/unités de recherche (SCALAB, Lille; LIMSI, Orsay; CHArt, IJN, LSP, Cognac G, ENSAD-Lab, Paris; LEAD, Dijon; Gipsa-Lab, LIG, Grenoble; IMS, Bordeaux; IRIT, Toulouse; LIA, Avignon; LPC, Aix-Marseille), 950 personnels de recherche dont 390 doctorants et post-doctorants. L’institut est placé sous la tutelle de 19 organisations parmi lesquelles le CNRS, plusieurs universités et grandes écoles.  Il forme ainsi un consortium national et couvre l’ensemble du territoire français. Les entreprises bénéficient ainsi d’un guichet unique qui permet d’interroger en une seule démarche l’ensemble des laboratoires, dans une approche multi-disciplinaire.

L’Institut Cognition permet également d’identifier l’intérêt stratégique que peut représenter la recherche en cognition pour les entreprises, et facilite ensuite la mise en relation et la contractualisation avec les laboratoires. Il  porte également toute la diversité des partenariats possibles en fonction des besoins de chaque entreprise : exploitation commerciale de travaux de recherche, propriété partagée ou non des connaissances, prise en compte du risque, financement en fonds propres… L’Institut Cognition aide les entreprises à choisir le partenariat le plus en adéquation avec leurs besoins (consortium Entreprise / Laboratoire, recherche partenariale, contrat de suivi de thèse, etc.) pour construire l’industrie du futur.

Un pilotage minutieusement organisé

L’Institut Cognition est structuré autour de plusieurs instances qui définissent son action et travaillent à son développement :

  • le bureau opérationnel, composé du directeur de l’Institut Cognition, Célestin Sedogbo et de 4 délégués par pôle : Stéphane Buffat, Christophe Jouffrais, Fabrice Lefèvre et Jean-Luc Schwartz. Ils assurent le pilotage décisionnel de l’Institut.
  • l’équipe opérationnelle, sous la houlette du bureau opérationnel, assure la gestion quotidienne et coordonne les différents projets.
  • le comité de direction, qui rassemble les représentants des tutelles et qui assure le lien avec l’ANR, l’Association des Instituts Carnot et le CNRS. Cette instance veille à ce que l’Institut Cognition s’inscrive bien dans la dynamique nationale du développement de la recherche public/privé.
  • le comité d’orientation scientifique et stratégique, dont la présidence est assurée par Hervé Le Lous, Président du Groupe Urgo et la vice-présidence par la Professeure Aude Billard (EPFL).  Il est composé de 3 PME, de 2 grands groupes et de 6 scientifiques. Le COSS s’assure que la démarche scientifique des laboratoires et les besoins des entreprises soient bien en adéquation.
  • le comité de pilotage, qui réunit les directeurs des 14 laboratoires de recherche en cognition et qui organise la parfaite coopération entre les laboratoires dans le cadre des projets.

Contexte

Les technologies cognitives (interaction humain-système, ou humain-humain), médiées par des technologies qui engagent ou modifient les fonctions cognitives, augmentent la valeur ajoutée des produits et services dans un contexte d’utilisation de plus en plus adaptatif : prise en compte de l’individu utilisateur, de son environnement et des modes d’interaction qui sont en jeu.

« Start-up » de la recherche bilatérale en cognition, l’Institut Cognition offre un guichet unique pour proposer des solutions intégrées à la stratégie de l’entreprise dans une approche multidisciplinaire. Ses domaines d’actions sont : les objets et environnements intelligents, l’humain démultiplié et renforcé, les humains (inter)connectés.

Chiffres clés

1er

Consortium national

575

doctorants et post-doctorants

1 192

Personnels de recherches

14

Nombre
d’établissements
Mais aussi :

32

brevets détenus
en portefeuille

4

inventions
déclarées en 2017

659

publications de rang
A en 2017